Crumble de potimarron

Crumble de potimarron

On a souvent pour habitude de préparer le crumble en version sucrée avec des pommes, mais j’aime autant et même un peu plus encore, sa déclinaison salée ! Pour l’automne et le début de l’hiver voici ma recette de crumble au potimarron.

Ingrédients :

  • 80g de beurre mou (attention on a dit mou et pas fondu !)
  • 75g de farine
  • 75g de chapelure (ou 3 morceaux de pain rassie)
  • 70g de poudre de noisettes ou d’amandes
  • 10g de sucre
  • 2g de gingembre séché ou en poudre
  • Huile olive
  • Herbe de Provences
  • 1 Potimarron de taille moyenne
  • Sel
  • Poivre
  • Fleur de sel

Préparation :

Préchauffez votre four à 180°.

Découpe du potimarron :

Coupez votre potimarron en dés pas trop petits, en général j’essaie de faire en sorte qu’ils ne soient pas plus petits que la taille d’une demi-noix (avec ou sans la peau en fonction de votre préférence). Répartissez les dans un plat allant au four, ajoutez un filet d’huile d’olive (environ 3 cuillères à soupe), les herbes de Provence, du sel et du poivre. Mélangez. Placez votre plat au four durant 30/40 minutes pour faire rôtir vos courges.

Réalisation du crumble :

Si vous partez de morceaux de pain rassie, pensez à les mixer pour obtenir environ 75g de chapelure.

Mélangez dans votre saladier tous les ingrédients suivants : Farine, chapelure, poudre d’amandes ou de noisettes, gingembre, une pincée de sel, du poivre et mélangez du bout des doigts avec votre beurre mou jusqu’à obtenir une consistance sableuse.

Répartissez le crumble sur une plaque recouverte de papier cuisson, augmentez la puissance du four et enfournez pour 10min à 210°.

Montage du crumble au potimarron :

Avec une grosse cuillère mélangez votre crumble pour vous assurer qu’il est bien cuit, et qu’il n’y a pas de gros morceaux.

Reprenez le plat où vous avez fait rôtir vos potimarrons et répartissez votre crumble sur le dessus de vos légumes rôtis. Replacez dans le four, et poursuivez la cuisson pour une dizaine de minutes, juste avant de déguster ajoutez une petite pointe de fleur de sel.

Ce crumble peut être accompagné d’une volaille, ou simplement d’une salade verte pour un dîner légers sans protéine.  Vous pouvez aussi varier, en remplaçant le potimarron par d’autres courges comme du butternut, c’est tout aussi bon ! Et puisqu’on parle de courge, avez-vous déjà testé la courge spaghetti ? Vous trouverez l’astuce pour la cuire juste ici.

Velouté d’automne au potiron

Velouté d’automne au potiron

En fait, c’est l’une des raisons du pourquoi j’aime bien l’automne ! Je raffole des courges en générale mais en particulier du potiron, c’est un petit peu sucré, délicat et joliment coloré alors c’est totalement réconfortant lorsque le froid commence à s’installer. Aujourd’hui je vous partage ma recette de velouté au potiron.

Velouté de potiron et croûtons - Crédit photo @anabiott
Velouté de potiron et croûtons – Crédit photo @anabiott

Ingrédients :

Préparation :

1- Coupez le potiron frais en morceaux et retirez les graines et la peau. Pour vous simplifier la vie et éviter « cette séance de sport » souvent vécue comme une corvée, vous pouvez aussi décider de partir sur du potiron déjà découpé vendu en sachet a rayon surgelé.

2- Préparez une grande casserole et placez y les morceaux de potiron, votre bouquet garni et couvez d’eau. Laissez bouillir une bonne trentaine de minutes le tout. Afin de vérifier la cuisson de votre potiron n’hésitez pas à le piquer avec une fourchette ou un couteau, la chair doit être fondante et n’imposer aucune résistance.

3- Passez le potiron au blender, tout en veillant évidement à retirer votre bouquet garni. Ajoutez la crème liquide et mixez ! Dans ma famille, on apprécie le velouté de potiron avec une note sucrée, c’est pourquoi j’ajoute un peu de sucre glace, c’est ma touche gourmandise…

Pour la déguster, faites-vous plaisir : croûtons, fromages râpés ou fruits secs, laissez libre cours à vos envies… Le plus important c’est de se faire plaisir !

Velouté de potiron et croûtons - Crédit photo @anabiott
Velouté de potiron et croûtons – Crédit photo @anabiott