Sélection lecture gourmande : La pâtisserie de chef

Sélection lecture gourmande : La pâtisserie de chef

Certains maîtres pâtissiers excellent dans leur discipline, tels des joailliers du sucré ils sont capables de transformer des desserts du quotidien en bijoux comestibles pour le plus grand plaisir de nos yeux et de nos papilles. Vous trouverez dans cet article, ma petite sélection de livres dont les œuvres gourmandes ne cesseront jamais de me faire rêver et dont les auteurs me fascinent. Si vous avez envie de vous régaler les yeux sans prendre un gramme, ou si vous êtes un pro du rouleau, vous pouvez partir sur l’un d’entre eux.

Livres de la sélections

La patisserie Cyril Lignac

Une fois encore je vais vous parler d’un livre de Cyril Lignac. Alors oui, je trouve vraiment qu’il sait s’y prendre pour réaliser des livres de cuisine et pour partager en toute simplicité sa passion, il évite les chichis et nous propose une offre de recettes justes et simplement gourmandes ! Pour preuve, c’est un livre que j’aperçois souvent sur les réseaux sociaux, et quand ce n’est pas le livre lui-même qui est mis à l’honneur c’est l’une des recettes qui le compose.

Le cake marbré chocolat vanille, mettra tout le monde d’accord, et le moelleux au chocolat sans gluten va finir de convaincre les amoureux de chocolat coulant. Ce livre vous promet des gourmandises accessibles avec des ingrédients du quotidien.

BEST OF Pierre Hermé

J’admire énormément l’homme pour le grand pâtissier qu’il est, mais probablement encore plus parce qu’il est l’inventeur de l’Ispahan. Ce mariage de framboise, litchi et de rose me fait absolument transplaner vers un monde merveilleux : C’est un peu ma drogue à moi.

Outre la courte interview du début du livre sur le pâtissier, j’adore ce livre pour les 11 recettes qu’il propose et leur réalisation pas à pas. Alors évidemment on retrouve la recette de l’ispahan dans une version à partager (que personnellement je ne partagerai clairement pas) qui comportent peu d’étapes par rapport aux autres recettes du livre. J’ai déjà tenté de reproduire plusieurs recettes en les simplifiant et les résultats sont toujours délicieux. Je reste cependant intriguée par « l’Entre révélation » à base de tomate, de fraise et d’huile d’olive que je n’ai pas encore testée…

HAUTE PATISSERIE – 100 créations par les meilleurs chefs pâtissiers

Le nom de cet ouvrage en dit long sur le contenu du livre, composé de plus de 380 pages il ressemble d’ailleurs plus à une encyclopédie de la gourmandise qu’à un livre de recettes. La plupart des recettes nécessites beaucoup d’ingrédients, de techniques et de matériel alors je n’ai pas pour objectif de réaliser toutes les recettes qui s’y trouvent pour le moment.

En revanche, je viens y trouver l’inspiration et une bouffée d’air frais quand je décide de l’ouvrir et de le feuilleter. A titre d’exemple, la recette de cette tarte framboise, roquette et menthe m’interpelle toujours autant. En fin de livre, vous trouverez des recettes moins compliquées comme des viennoiseries et des recettes de bases.

Aurélien RIVOIRE – Itinéraire d’un chef pâtissier

J’ai découvert cet ouvrage au salon du chocolat édition 2019 et il a figuré quelques jours plus tard sur ma liste au père noël, depuis il ne me quitte plus ! Composé de trois grandes thématiques ce livre de recette est totalement accessible, à quelques rares exceptions près, pour les plus téméraires d’entre vous : Les desserts de notre enfance, les grands classiques et les desserts trois étoiles.

Vous pourrez donc vous régaler les yeux, et vous remplir le bidon de beignets de pommes, de brioche aux pralines ou partir dans des folies plus sophistiquées comme les sucettes de forêt-noire ou encore des desserts à l’assiette dignes des plus beaux palaces parisiens. Moi, il faut vraiment que je teste « le cookie aux noix de pécan en casserole, glace stracciatella », il me met l’eau à la bouche !En fin de livre, vous trouverez des recettes moins compliquées comme des viennoiseries et des recettes de bases.

Et si toutefois, les livres de pâtisserie de ce niveau vous font encore un peu peur vous trouverez peut-être votre bonheur dans mon article proposant une sélection de livres de cuisine pour débuter derrière les fourneaux.

Sélection lectures gourmandes : Pour débuter derrière les fourneaux

Sélection lectures gourmandes : Pour débuter derrière les fourneaux

Pour débuter en cuisine, il suffit simplement de se lancer mais on n’a pas toujours la bonne recette sous la main. On trouve des tonnes de belles choses sur internet, mais il faut aussi se donner du temps pour faire le tri alors le mieux, c’est peut-être de revenir aux livres ! Je vous propose ici, une ‘’short liste’’ des livres que j’aime, que j’utilise au quotidien et dont les recettes ne m’ont jamais déçues. Certains sont un peu plus anciens, mais vous réussirez à les retrouver en fouillant un petit peu.

CYRIL LIGNAC – C’est moi qui cuisine… Oui chef !

C’est un livre de cuisine du quotidien, avec des recettes sans complexité que chacun peut reproduire à la maison. Niveau ingrédients aussi, on les trouve aisément dans les supermarchés. Je pense avoir testé 9o% du livre, et j’ai fait sensation à chaque recette je peux vous le dire, mais ça reste entre nous… Il en a sorti toute une série mais le premier reste mon favori !

Dans un premier temps, vous invite à tester les recettes suivantes : Les mini-friands de merguez, Le crumble de tomate au chèvre frais, la quiche lorraine et la mousse au chocolat inratable.

THIBAULT GEOFFRAY – Mes recettes healthy

Les ingrédients des recettes proposées sont plus originaux, mais vous pouvez aisément les remplacer par le produit que vous avez dans le placard : la recette sera certes moins « healthy » mais probablement tout aussi délicieuse ! Les réalisations sont courtes et ne demandent pas de matériel particulier, vous devriez vous lancer !

Dans un premier temps, vous invite à tester les recettes suivantes : le brownie fondant, Tacos de poisson pané et guacamole, les escalopes milanaises faciles, ou le croustillant de saumon.

L’ATELIER DES CHEFS – Tartes salées et sucrées

C’est le tout premier livre de cuisine que m’a offert mon amoureux, il a donc une vraie valeur sentimentale mais il est aussi très bien construit ! Les recettes de base des tartes sont expliquées pas à pas, avec des photos contrairement aux deux précédents livres dont je viens de vous parler. Pour les recettes de plat, il n’y a pas de pas à pas mais c’est très clair. Vraiment, pour se lancer je pense que l’idée d’une tarte c’est plutôt pas mal non ? 

Dans un premier temps, vous invite à tester les recettes suivantes : La tarte miel figue, fromage frais et canard fumé, la tarte tatin d’échalote.

MARMITON – Le meilleur des recettes de Marmiton

Ce livre est composé de recette de tous les jours, des choses que vous pourrez réaliser sans chichi et en quelques minutes au retour du boulot. Je suis certaine, que vous trouverez toujours une recette qui correspondra à l’état d’esprit du moment, car le livre regorge aussi de recettes plus exotiques à base de lait de coco tout comme de classique de la cuisine française. Des petits plats bons et simples qui auront le mérite d’être fait-maison. En plus vous y trouverez des recettes qui vous mèneront de l’apéro jusqu’au dessert !

Dans un premier temps, vous invite à tester les recettes suivantes :  La salade tropicale crevette ananas coriandre, le poulet curry lait de coco et noix de cajou et la papillote de saumon à la mozzarella.

LES DESSERTS DANS L’AIR DU TEMPS

Comme son nom l’indique celui-là ne traite que des desserts, je l’aime beaucoup parce qu’il contient plein de recettes (plus de 300 pages tout de même) et il est classé par thématique « Entremets, gâteaux, tartes et crumbles, desserts de fruit, desserts glacés et mignardises » du coup qu’importe la taille de la gourmandise que vous rencontrez il comble toujours votre bonheur !

Dans un premier temps, vous invite à tester les recettes suivantes :  Le clafoutis aux cerises, le gâteau au yaourt et aux pommes et le vacherin express.

Avec ça franchement vous n’avez plus d’excuse pour ne pas vous lancer, vous avez toutes les cartes en mains pour débuter ! Allez-y franchissez le cap, testez, essayez un jour où vous êtes seul comme ça vous prenez confiance en vous, puis invitez des amis et lancez-vous de nouveau et régalez-vous !

Les pancakes « comme aux States »

Les pancakes « comme aux States »

Il y a des matins où j’ai envie de prendre le temps de petit déjeuner, ça m’arrive tellement rarement que je mets les petits plats dans les grands pour le jour J ! Vous allez découvrir ci-dessous une recette tout droite venue des USA : Les pancakes. N’hésitez pas à utiliser cette recette pour vos brunchs dominicaux en famille !

2 pancakes par personne

Ingrédients : (pour 4 personnes)

  • 2 œufs
  • 65g de beurre fondu
  • 30g sucre (j’opte pour du sucre vanillé)
  • Farine
  • 30 cl Lait
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel

Préparation (à réaliser la veille, ou au moins une heure avant) :

1. Mettez la levure, la farine, la pincée de sel et le sucre dans un saladier. Ajoutez les œufs entiers et mélangez. Faites fondre le beurre et incorporez-le au mélange précédent.

2. Ajoutez progressivement le lait pour éviter de créer des grumeaux, et mélangez avec un fouet.

3. Laissez reposer au frais, au moins une bonne heure.

Préparation minute :

4. Dans une poêle huilée, déposez une bonne louche de pâte au centre, laissez dorer jusqu’à l’apparition de plusieurs petites bulles puis retournez votre pancake sur l’autre côté et reproduisez cela jusqu’à écoulement de la pâte.

Pour les savourer, personnellement j’ajoute quelques fruits rouges un filet de sirop d’érable mais vous pourrez aussi bien mettre du miel liquide. J’aime les déguster encore tièdes, alors en général je me dépêche pour les cuire !

PAVLOVA AUX FRUITS ROUGES

PAVLOVA AUX FRUITS ROUGES

Avec un minimum de préparation la veille et un montage minute, la Pavlova est l’un de mes desserts préférés ! Je vous recommande de terminer le montage au plus près du moment de le consommer pour un rendu du plus bel effet. Franchement, ce gâteau n’est pas si simple et pourtant le rendu est juste sublime, vous allez en épater plus d’un…

Ingrédients (6 personnes):

  • 150g de blancs d’oeufs (idéalement à température ambiante)
  • 215g de sucre en poudre (vanillé idéalement)
  • 15g de maïzena
  • 1 cuillère à café de vinaigre blanc
  • 1 gousse de vanille
  • 250g de crème liquide très froide
  • 2 cuillère à soupe de mascarpone
  • 1 barquette de framboises fraîches (Evitez les surgelées, elles donnent de l’eau)
  • 1 petite barquette de cerises
  • 1 petite barquette de fraises
  • Sucre glace

Préparation (la veille idéalement) :

1- PREPARATION DE LA CREME VANILLE : Faîtes chauffer la moitié de la crème puis laissez infuser la gousse de vanille fendue et grattée à l’intérieur, couvrez. Une fois que la crème est refroidie laissez-là tranquillement prendre place dans le frigo jusqu’à son utilisation. Placez, un saladier aux bords hauts dans votre congélateur ainsi que les fouets de votre batteur. Vous pouvez aussi préparer des glaçons.

2- PREPARATION DE LA MERINGUE : Préchauffez votre four à 100°. Préparez dans le bol de votre robot batteur les blancs d’œufs, le sucre et la maïzena, laissez battre pendant une dizaine de minute jusqu’à obtenir la consistance d’une belle meringue bien blanche. Ajoutez la cuillère à café de vinaigre blanc et laissez battre à pleine puissance une bonne minute.

3- POCHAGE DE LA MERINGUE : Vos blancs sont fins prêts pour partir au chaud ! Préparez une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson. Pour ma part, je dessine un grand cercle au compas ou en dessinant le contour d’un plat, ou je place directement un cercle à tarte préalablement huilé pour avoir une forme ronde. Je poche ensuite des petits ronds tout autour, avant de terminer en mettant le reste de meringue au centre.  

4- CUISSON DE LA MERINGUE : Enfournez pour 1h35. Une fois que la cuisson est terminée, vos meringues seront sèches de l’extérieur et fondantes à l’intérieur, laissez-les dans le four et éteignez-le jusqu’au lendemain.

Préparation (le Jour J)

1- PREPARER LA CHANTILLY : Préparez un grand saladier et placez-y des glaçons, placez à l’intérieur votre saladier givré aux bords hauts (mis au congélateur la veille). Dans ce saladier, mélangez votre crème infusée vanille de la veille avec l’autre moitié nature que vous aviez gardez de côté. Ajoutez aussi le mascarpone et fouettez au batteur (ou à la main pour les plus téméraires) jusqu’à obtenir la consistance d’une chantilly.

2- MONTAGE DES PAVLOVAS : Il est temps de passer au dressage ! Sortez votre meringue et placez-la sur votre plat favori. Si vous avez utilisez un cercle à pâtisserie, veiller à le retirer délicatement pour éviter de casser la meringue (préférez le faire glisser par le bas, en plaçant une main en dessous, car la meringue à probablement gonflée dans le four.   

3- Disposez sur votre meringue, la crème chantilly maison, à la poche à douille ou simplement à la cuillère et ajoutez ensuite gracieusement vos fruits rouges. Vous pouvez jouer sur les formes en mettant des fruits entiers par-ci et des fruits coupés par-là. Pour la touche finale, saupoudrez de sucre glace.

La base reste le même mais vous pouvez varier les garnitures, rappelez-vous pour la Saint-Valentin 2019, je vous avais suggéré des mini-Pavlova rose aux framboises et bonbons acidulés mais vous pouvez aussi imaginer une version à base de fruits jaunes ou entièrement composée de fruits exotiques. Faîtes-vous plaisir !

Blinis de patate douce, yaourt et truite fumée

Blinis de patate douce, yaourt et truite fumée

Voici une petite recette qui peut être utilisée pour l’apéro ou bien en guise d’entrée. A la maison on aime tellement que finalement ces petits blinis de patate douce finissent à eux seuls à faire notre dîner ! Et en remplaçant la truite fumée par du saumon fumée vous pourrez même l’utiliser pour vos repas de fête.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 200g de patate douce
  • 1 œuf
  • 50g de farine
  • 1 cuillière à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillière à soupe d’huile d’arachide
  • Sel
  • 6 tranches de truite fumée
  • 1 yaourt grec ou crème épaisse
  • 1 citron vert
  •  Ciboulette ou feuille d’huître (facultatif)

Préparation des blinis de patate douce :

1/ Épluchez et coupez en petits dés votre patate douce. Faites cuire vos petits dés dans une eau bouillante salée 20 minutes. Vérifiez la cuisson en plantant un couteau dans un morceau de patate douce, la lame doit s’enfoncer très facilement. Stoppez la cuisson et écrasez-les avec un presse-purée.

2/ Ajoutez ensuite l’œuf entier, la farine, 1 cuillère à soupe de yaourt grec ou de crème épaisse, la cuillère à soupe d’huile d’olive et mélangez bien pour créer une préparation homogène. Attention, la préparation doit être plus épaisse qu’une pâte à crêpes.

3/ Pour la cuisson de vos blinis, préparez une poêle, huilez-la légèrement avec votre huile d’arachides et retirez l’excédent avec un papier essuie-tout si besoin. Déposez des petits tas dans votre poêle, le mélange va s’étaler et créer de petites galettes. J’utilise des emportes pièces que je glisse directement dans la poêle pour un rendu parfait, mais vous pouvez vous en passer. Dès que le dessous est cuit, retournez-les pour quelques minutes sur l’autre face. Vous pouvez compter environs 3 minutes par face, puis placez vos blinis sur un plat. Procédez de cette façon jusqu’à la fin de votre pâte.

Montage des toasts :

1/ Si vous avez de la ciboulette, coupez-la finement et mélangez-la à votre restant de yaourt grec. Salez et poivrez votre mélange.

2/ Prenez un blinis de patate douce encore chaud, ajoutez une petite cuillère de yaourt grec et déposez sur le dessus un morceau de truite fumée. Ajoutez quelques zestes de citron vert sur le dessus, un petit peu de poivre et servez.

Vous pouvez aussi décidez de servir le yaourt, les blinis, et la truite fumée séparément, et laissez vos convives réaliser eux-mêmes leur petit toast. A la maison, j’avoue que pour cette recette, je préfère les laissez faire.

Le petit truc en plus :

Si vous aimez le goût des huîtres, et si vous en trouver à côté de chez vous, vous pouvez ajouter une de feuille de Mertensia Maritima, entre votre yaourt et le morceau de saumon fumé pour un goût iodé encore plus prononcé. On la surnomme feuille d’huître, vous comprenez bien pourquoi. Quoi qu’il en soit, cette plante est assez surprenante, n’hésitez pas aussi à l’utiliser dans vos plats pour accompagner vos poissons notamment.

DANS LES CUISINES DU RITZ

DANS LES CUISINES DU RITZ

Dans les cuisines du Ritz le samedi 14 mars au matin, j’ai affronté les transports en commun, la pluie et le froid pour me rendre à mon cours de pâtisserie intitulé  »entremets haute couture » à l’école Ritz escoffier. 4 heures pour faire de nous des as de la tarte au citron revisitée ! Ni une, ni deux pas question d’arriver en retard à ce cours que j’attendais avec impatience, je fais une petite photo devant l’entrée, et hop j’y rentre.

AnaBiott devant le Ritz – Crédit photo AnaBiott

On me recommande d’aller patienter dans un petit salon, comme une petite dizaine de personnes ce jour-là. Chacun observe les décors dorés qui nous entourent. Une première dame vient accompagner les amateurs de cuisine salée, puis une autre arrive pour nous accompagner jusqu’au laboratoire de pâtisserie. Nous sommes en petit comité, je suis rassurée !

Laboratoire de pâtisserie du Ritz – Crédit Photo AnaBiott

Il est temps de mettre la main à la pâte ! La chef nous présente la recette, nous invite à enfiler nos tabliers et nous recommande d’aller nous laver les mains. Nous débutons un peu timidement, et prenons nos marques petit à petit.

Au programme du jour, une tarte au citron donc, mais avec une composition totalement inédite : Fond de tarte composé d’un riz soufflé croustillant, surmonté d’un financier noisette extra moelleux, d’une crème délicatement citronnée et d’une ganache montée à la vanille.

Tartes en cours de production – Crédit photo AnaBiott

Finalement les 4h sont passées très vite, et j’étais presque déçue d’avoir déjà terminé cette tarte au citron. Maintenant faisons un petit bilan de cette expérience.

La tarte au citron finalisée avant mise en carton – Crédit Photo AnaBiott

Les vrais plus :

  • Le cadre, y fait beaucoup, il nous donne l’impression d’être de véritables privilégiés.
  • Pauline, la chef a pris quelques minutes en fin de cours pour nous faire visiter l’école.  
  • On est reparti chacun avec notre tarte faite avec nos petites mains, la recette et le tablier nous a été offert. Le petit clin d’œil du certificat d’aptitudes est pas mal, et prête à sourire.   
  • La recette proposée est simple à réaliser, il n’y a pas de geste compliqué nous pouvons donc la reproduire à la maison.

Les petits moins :

  • J’aurai aimé que la chef se présente, nous partage un petit peu son parcours et qu’elle nous explique un peu plus son quotidien. Je n »ai appris qu’en partant son prénom : Pauline. Au même titre que j’aurai apprécié une présentation de son assistante avant de débuter le cours.
  • Dommage que nous sommes repartis sans aucune idée du goût de notre gâteau, je pense que nous aurions dû réaliser une petite bouchée en plus de la tarte, d’autant qu’il restait des préparations. Nous aurions savouré la mini bouchée en fin d’atelier comme pour y mettre un point final. 
  • La recette peut comporter du matériel professionnel pour lequel il faut s’équiper si l’on souhaite reproduire la recette à l’identique à la maison, mais bon…. On peut aussi lui donner une autre forme et utiliser les équipements que nous avons dans nos placards, il suffit juste d’un peu de créativité !

Finalement,

c’est une très belle expérience que je recommande aux amateurs de cuisine et/ou de pâtisserie. Faites vous offrir ce cadeau original pour vos anniversaires ou votre noël !

Panna cotta lait d’amande et fruits rouges

Panna cotta lait d’amande et fruits rouges

J’espère que je ne vais pas vexer les italiens aujourd’hui avec cette version de la panna cotta à base de lait d’amande. En fait, pour ne rien vous cacher il me restait une brique de lait d’amande dans le frigo et je ne savais pas vraiment comment l’utiliser du coup j’ai décidé de tester et j’en suis plutôt satisfaite même si il est évident que je préfère la gourmandise d’une bonne crème fraîche! Vous l’aurez compris, cette version est plus légère que la version à base exclusivement de crème fraîche mais elle vous permettra de conserver votre ligne pour l’été sans avoir à culpabiliser.

Ingrédients :

  • 3 cuillères à soupe de sucre
  • 30cl de lait amande
  • 10cl de crème liquide
  • 1 grosse goutte d’extrait d’amande amère
  • 400g de Fruits rouges
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 2g d’agar-Agar

Préparation :

1. Versez le lait d’amande, la crème liquide et le sucre dans une casserole sur un feu doux. Mélangez jusqu’à ce que le sucre soit bien dissous. Ajoutez l’agar-agar dans votre casserole et laissez venir l’ébullition. Laissez bouillir 2 minutes. Arrêtez le feu, et ajoutez votre goutte d’extrait d’amande amère.

2. Versez ce lait d’amande chaud dans vos verrines ou dans des moules en silicone souples. Laissez reposer au frais durant 6heures.

3. Dans une petite casserole ajoutez une grosse cuillère à soupe de miel et deux grosses cuillères à soupe d’eau. Mélangez bien, durant quelques minutes pour créer un petit jus de miel et éteignez le feu.

4. Lavez et préparez vos fruits rouges, pour ma part, je n’ai trouvé que des fraises alors je suis partie uniquement sur des gariguettes, mais vous pouvez ajouter des baies, des framboises ou des mûres. Disposez vos fruits dans un saladier et recouvrez de votre jus de miel jusqu’à utilisation.

5. Le moment venu, vous n’avez plus qu’à démouler vos petites panna cotta si vous avez utilisez des moules souples. Posez-la sur une assiette et déposer sur le dessus ou à côté une grosse cuillère de fruits rouges au jus de miel. Et si vous avez opté pour la version verrine, il vous suffit de disposer vos fruits sur le dessus. Servez sans attendre !

C’est probablement le dessert d’été léger le plus adapté après un bon barbecue, d’autant qu’en plus, il n’y a pas besoin de passer deux heures derrière les fourneaux.

Financiers framboise

Financiers framboise

J’adore la framboise, et qu’importe sa forme je me régale à chaque fois en revanche, s’il y a bien une contrainte de taille dès qu’on achète des framboises, c’est qu’il faut les consommer rapidement. D’ailleurs, vous pouvez aussi les congeler. Pour éviter qu’elles s’écrasent, je les place sur un plateau sans contact en elles, puis dès qu’elles sont toutes dures, il suffit de les placer dans un sac à congélation. Aussi délicieuses à picorer, qu’en pâtisserie, c’est en version mignardises que je les ai utilisé cette fois-ci : Mini gourmandise et maxi plaisir ! Je vous propose donc une recette de mini-financiers à la Framboise que vous pourrez déguster à l’heure du thé. Si vous êtes plutôt chocolat, je vous invite fortement à découvrir ma recette de financiers chocolatés vous allez être bouche bée.

Ingrédients (pour une vingtaine de mini-financier) :

  • 75g de sucre glace
  • 25g de farine
  • 25g de poudre d’amande
  • 1/3 de sachet de levure chimique
  • 2 blancs d’œufs
  • 35g de beurre
  • Quelques framboises

Préparation à J-1:

1- Dans une petite casserole, déposez votre beurre et faîtes-le fondre jusqu’à obtenir un beurre noisette : En fondant votre beurre va chanter, et vous allez avoir une petite écume se former sur le dessus de votre casserole. Mélangez, et surveillez tout le temps afin que le beurre ne brûle pas. Dès que votre beurre ne chantera presque plus, une odeur de noisette va venir vous chatouiller les narines. Votre beurre noisette est prêt ! Laissez-le refroidir quelques minutes.

2- Pendant ce temps, dans un saladier, placez toutes les poudres : Sucre glace, poudre d’amande, farine et levure. Ajoutez ensuite les blancs d’œuf (non monté) et mélangez énergiquement avec un fouet.

3- Ajouter le beurre noisette au mélange précédent, mélangez bien pour créer un ensemble bien homogène. Laissez la pâte à financier tranquillement au frigo durant une nuit.

Préparation le Jour J :

4- Préchauffez le four à 180°.

Une image contenant alimentation, assiette, gâteau, table

Description générée automatiquement

5- Beurrez vos moules, et répartissez votre préparation à financier dans des moules à financier. Pour ma part, j’ai décidé de les réaliser en version mini pour pouvoir les croquer facilement à l’heure du thé.

6- Ajoutez ensuite, des morceaux de framboises sur le dessus et enfournez au four. Vous pouvez compter 10min pour des minis et 17min environ pour des versions plus grandes. Pour vérifier la cuisson, assurez vous qu’ils sont bien colorés et piquez la pâte avec la pointe d’un couteau, celui-ci doit ressortir tout propre.

Petite variante, vous pouvez aussi réaliser cette recette en remplaçant les framboises par de petits quartiers de fraises.

Pain de mie sans machine

Pain de mie sans machine

Le pain de mie est aussi bon le matin non toasté avec un peu de beurre et de confiture, que toasté façon croque-Monsieur! C’est également la star de tout un tas de toasts à partager lors de l’apéro. Vous trouverez ci-dessous la recette pour réaliser sans difficulté un bon pain de mie extra moelleux. Il faut cependant être un peu patient pour lui laisser le temps de bien gonfler, mais ça il n’y a pas de secret !

Ingrédients (pour 1 petit pain de mie) :

  • 300g de farine
  • 10 cl de lait (entier de préférence)
  • 5cl d’eau tiède
  • 1 jaune d’œuf
  • 10g de sucre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 10g de levure de boulanger
  • 15g de beurre fondu

Préparation :

1. Dans un petit bol émiettez la levure et délayez-la dans votre eau tiède. Ajoutez ensuite le lait, le sel et le sucre. Mélangez avec une cuillère.

2. Préparez une fontaine avec votre farine et déposez au centre votre mélange liquide réalisé précédemment, mélangez du bout des doigts progressivement. Ajoutez le beurre fondu et votre jaune d’œuf. Pétrissez bien l’ensemble pour arriver à une boule de pâte bien homogène durant une bonne quinzaine de minutes.

3. Faites une boule et laissez-la lever pendant 1h30 dans un coin de votre cuisine. Vous pouvez la recouvrir d’un linge propre.

4. Reprenez votre pâte qui a probablement déjà gonflée et repliez-la sur elle-même plusieurs fois, afin de faire retomber la pâte. Façonnez-là en un gros boudin, et disposez-la directement dans un moule à cake, et laissez lever de nouveau durant 1h. En général, je le laisse monter dans mon four éteint mais encore un peu chaud (20-30°).

Laissez-le refroidir tranquillement sur une grille avant de le détailler en tranche pour vous régaler ! Pour le conserver, vous pouvez le glisser dans une boîte hermétique ou l’enrouler dans un torchon. Il est peu probable qu’il vous reste du pain mie en fin de route, si c’est le cas surtout ne le jeter pas : Servez-vous pour en faire des petits croûtons que vous pourrez conserver longtemps dans un bocal. Ils seront parfaits pour vos salades Caesar ou pour accompagner vos soupes.

Pizza façon flammenkuche

Pizza façon flammenkuche

J’ai décidé de me prendre pour une vraie Mama Italienne et de me lancer dans la confection d’une vraie et bonne pizza maison. Et à côté de cela, je suis une grande fan de la « Flammenkuche traditionnelle » composée de bons lardons, de crème fraîche et d’oignon du coup j’ai eu envie de faire une pizza en reprenant pour sa garniture les ingrédients classiques de la flammenkuche. Allons-y c’est parti pour un voyage entre l’Alsace et l’Italie tout en restant chez nous !

Pizza flammenkuche juste avant cuisson

Ingrédients (2 pizzas moyennes ou 1 grande)  :

  • 500g de farine
  • 15g de levure fraiche de boulanger
  • 4 cuillères à soupe d’huile olive
  • 6g de sel
  • 33cl d’eau
  • 1 grosse barquette de lardons
  • 4 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
  • 1 oignon

Préparation de la pâte à pizza : (A réaliser 2h avant utilisation)

1. Pour cela, placez la farine dans un grand saladier, puis réalisez un petit trou au centre comme un petit puit. Au milieu de ce puit, placez-y le sel, l’eau et l’huile d’olive. Ajoutez la levure de boulanger et mélangez aussitôt avec vos mains ou au robot. Vous pouvez comptez 5 minutes au robot à vitesse moyenne ou bien 8 minutes si vous réaliser cette pâte à la main.

2. Rassembler la pâte au fond du saladier en grattant le surplus accroché sur les bords. Placez votre pâte à pizza au frigo pendant deux bonnes heures, pour que la pâte gonfle sous l’action de la levure.

Préparation de la pizza :

1/ Dans une poêle mettez à cuire vos lardons à sec, et ajoutez votre oignon finement taillé. Laissez-les colorer doucement en mélangeant souvent.  Préchauffez votre four à 180°. 

2/ Sortez votre pâte à pizza du frigo, vous pouvez décider de réaliser qu’une seule grande pizza ou bien de la diviser en deux pour avoir deux pizzas plus petites (dans ce cas, laissez une partie de pâte au frais pendant que vous réalisez votre première pizza). Quoi qu’il en soit, farinez votre plan de travail, et travaillez votre pâte à la main. Si elle est encore un peu collante ajoutez un petit peu de farine pour qu’elle ne vous colle pas aux doigts. Vous pouvez utiliser un rouleau à pâtisserie, mais la pâte est plutôt élastique normalement, c’est pourquoi je vous recommande plutôt de la façonner avec vos mains en l’étirant doucement. Normalement à ce stade vous pouvez la lancer et la faire tourner au-dessus de votre tête pour lui donner la forme désirée, mais moi j’opte pour une solution un peu plus réaliste au vu de mon niveau de pizzaïolo ! Je place mes mains au centre de la pâte et je fais des petits cercles vers l’extérieur pour l’étirer. Vous pouvez la réaliser plus ou moins fine en fonction de vos goûts mais pour ma part j’ai envie d’une pâte bien épaisse.

3/ Lorsque votre pâte est prête, placez-la sur une plaque recouverte d’une feuille de papier cuisson. Nous pouvons passer à la garniture : Ajoutez votre crème fraîche sur le dessus et étalée-la avec une petite spatule ou bien avec le dos de votre cuillère.

4/ Répartissez ensuite vos lardons et vos oignons uniformément sur votre pâte à pizza. Ajoutez quelques tours de moulin à poivre et enfournez au four pendant 25min à mi-hauteur.

5/ Divisez votre pizza en petite part facile à attraper pour vos convives lors d’un apéro ou bien en grosses parts si vous souhaitez la servir avec une salade.

Vous pouvez utiliser cette pâte à pizza et modifier la garniture en fonction du contenu de votre frigo. N’hésitez pas à utiliser vos restes de sauces, de légumes ou de viande sur le dessus pour leurs donner une nouvelle vie !